Mairie : 93 bis, rue du Village 91530 Le Val-Saint-Germain Téléphone : +33 1 64 59 00 10

Le Grand Débat

Suite à la réunion « Grand Débat » au Val Saint Germain, voici, sur les principales thématiques les observations et suggestions qui ont été notées.

EMPLOI ET POUVOIR D’ACHAT

-Chômage : demander aux chômeurs  de travailler quelques heures en contrepartie de leurs allocations chômage

-Remarques : Beaucoup de gens ayant des salaires moyens se plaignent de ne pas pouvoir manger en fin de mois Ils donnent la priorité aux accessoires Télé, informatiques, en payant une foule de forfait pour des abonnements à des chaines  télé ou pour des jeux vidéo et autres et ils s’aperçoivent ensuite qu’ils n’ont plus d’argent pour manger on ne peut pas tout avoir

-Constat :  redonner du pouvoir d’achat et augmenter les salaires

-Mise en place d’un revenu universel

-demande d’un revenu de base minimum

-indexer les retraites sur le cout de la vie

-trop de travailleurs pauvres (1/3 des travailleurs) revoir la politique sociale

-baisse de la TVA sur les produits de premières nécessité et augmentation de la TVA sur les produits de luxe

-augmenter les salaires du personnel des hôpitaux

-taxer les GAFA

-lutter contre les spéculateurs  avec une taxe sur les transactions financières à court terme

-indexation des salaires et des retraites sur le cout de la vie

-Disparition de l’assurance chômage injuste

-indemnités de chômage que pendant un an

-modifier les droits de succession surtout baisser ces droits pour les petites et moyennes successions pour maintenir un patrimoine

-exiger les paiements des pensions aux femmes divorcées (pb de la précarité de beaucoup de femmes)

– Créer pour les SDF des centres d’accueil avec du personnels compétents pour les aider à se réinsérer

-Accepter le cumul de petits boulots et de revenus avec le RSA pour aider à la réinsertion sociale

-revenu de base minimum pour améliorer »les travailleurs pauvres »

-revaloriser le salaire des aides-soignantes

-Taxer les GAFA  sur leurs transactions à court terme

-plafonner ou limiter les gros salaires des dirigeants (privés et pubic)

-récupérer les transactions frauduleuses

-collecter les impots à la source

-diminuer la CSG trop élevée pour tout le monde et surtout pour les retraités

Europe

-Besoin d’Europe mais pas celle actuelle

-NON au huis-clos des discussions européennes

-Imposer la transparence des débats au sein de la commission européenne sert de « cape d’invisibilité »aux gouvernements nationaux envers leur peuple

-demander une Europe plus homogène, équitable et SOCIALE

Le critère de 3% arbitraire empêche les états d’avoir une politique cohérente et sociale

Interdire les zones off-shore financière en Europe (ex Luxembourg)

Faire une Europe sociale et une vraie Europe économique (ex avions militaires non européens choisis par des états européens)

La BCE n’a pas à prêter aux banques privées

-Suppression du huis-clos de la commission européenne lors des négociations entre gouvernements

-la transition écologique est empêchée par tous les rouages européens

-L’Europe ne doit pas être constituée contre les peuples

– l’Europe doit être en priorité celle des Peuples et non de la Finance

-trop de lobbys interfèrent sur le fonctionnement de la commission européenne et le parlement : les interdire

-il faut une Europe équitable et sociale

-Faire une Europe avec une harmonisation fiscale de l’ensemble des pays membres

FAMILLE BIOETIQUE

-Contrôler la gestion des EPAD  surtout les privés gérés par des fonds d’investissement

-aider la mise en place de soins palliatifs dans les hôpitaux

-accompagnement des malades en fin de vie : Ne pas faire de lois sur la fin de vie mais avoir une réflexion sur la sédation profonde et les soins palliatifs et interdire l’acharnement thérapeutique (problème difficile), prises en charges des malades mais également des aidants

-mettre en place au niveau national un mandat de protection future (désignation d’une personne de confiance)  pour les personnes atteintes de problèmes cognitifs qui le demandent

-transparence dans les prix de revient  des médicaments

-revenir aux vaccins obligatoires DT Polio et ROR et supprimer la présence d’aluminium

-faire une vraie politique de prévention dans la santé (alimentation santé)

-Développer un réel suivi des violences conjugales (police, soins)

Fiscalité Dépenses publiques

Renoncer au CICE ou l’orienter vers les PME et PMI

Pas de privatisation de la Française des jeux et d’ADP

Collecter l’impôt de l’évasion fiscale

Rechercher les fraudeurs : chômeurs, allocations etc

Remettre à plat l’ensemble de la Fiscalité

Lutter contre la fraude fiscale

Impôts sur le revenu pour tous avec plus de tranches

Rétablir ISF

Faire payer des impôts sur l’argent des entreprises et des particuliers qui sont déposés à l’étranger et particulièrement les zones « off-shore »

Faire des économies en diminuant les salaires des anciens présidents, les voitures de fonction, garde du corps et supprimer leur appartement de service

Avoir des Allocation familiale et de rentrée scolaire à partir d’un enfant

Mieux répartir les dépenses publiques principalement : Hôpitaux, écoles

Revoir les droits de successions (je ne parle pas des grosses successions) : principalement les droits pour les particuliers afin de transmettre son patrimoine

Taxer les GAFA et les transactions financières

Suppression du CESE conseil économique et social peu prolifique, coute cher, (38 millions €) pour 233 conseillers et 150 employés pour des rapports qui finissent dans des placards

Suppression du Cese pour le remplacer par une troisième chambre  de membres tirés au sort  (moins de 50 personnes) qui apporteraient des propositions de réformes et de lois au deux chambres dont les membres auraient diminués de moitié

-Modifier l’élection du Sénat par vote direct du peuple et  réduire le nombre d’élus

-Privilégier les circuits courts (agriculture et alimentation) privilégier l’agriculture biologique et donc aider la paysannerie pour s’y adapter avec des subventions et aides européennes (ces subventions et aides qui sont aujourd’hui versées pour une agriculture ou élevages intensifs seront pour aider le Biologique)

-faire payer des impôts quel que soit le lieu où le contribuable habite dans le monde

-Autoroute à renationaliser (scandale de leurs privatisations) et ne pas privatiser ADP ou la françaises des jeux (utiliser le référendum)

-les autoroutes sont des délégations de service public donc toujours à l’Etat donc renégocier les conditions de service public avec Vinci et autres

ORGANISATION DE L’ETAT ET DES SERVICES PUBLICS

-Organiser des Référendums pour des projets importants soit par région soit par département

-Election présidentielle par le vote alternatif

-Limiter les nombres d’instances, agences, commissions publiques exemples  de ce qui ne va pas :

-Supprimer les commissions redondantes

-Eviter la création de doublons pour faire face à la pression populaire sur un problème ou sur un scandale du moment comme la création de l’HAS suite à un scandale sanitaire alors que l’AFSSAPS existait déjà !!!

– limiter le nombre d’instance publique ou faire évoluer ces instances plutôt que faire des doublons ou supprimer l’ancienne instance lors de la création de la nouvelle

-Supprimer les Privilèges des élus (députés, sénateurs, anciens présidents etc.). La confiance des citoyens envers les élus est dégradée pour plusieurs raisons dont les régimes privilégiés comme les retraites, les protections sociales, les frais non justifiés. Tout cela donne l’impression que les élus vivent dans des mondes différents du peuple qui les a élus (les gens d’en haut et ceux d’en bas)

-Abolir les privilèges des élus, que les élus soient soumis aux même conditions que les citoyens. Prendre exemple sur les pays scandinaves, pays plus vertueux. Pour cela faire un référendum

-Arrêter les privilèges des sénateurs : les sénateurs disposent d’une cantine gratuite qui est en réalité un restaurant 3 étoiles (mets prestigieux et grands vins) En plus ils peuvent inviter qui ils veulent pour profiter de cette aubaine pour la modique somme de 16,50€ par personne SCANDALEUX avec l’argent de nos impôts

-Réduire le train de vie de l’état

-Prise en compte du vote blanc

-initier le référendum d’initiative populaire avec 500000 signatures

-canaliser les contre-pouvoirs avec multiplication des jurys populaires à l’intérieur de certains tribunaux

-création d’une troisième chambre législative d’un nouveau genre représentant la société civile ou la pluralité sociale (peut être en réutilisant le CESE qui ne sert à rien)

-Droit de révocation de l’élu

-demande de référendum d’initiative citoyenne au niveau national (ex privatisation des aéroports)ou local (ex faut-il une salle de sport)

-possibilité d’abroger une loi par RIC ou un élu

-modifier les règles électorales

-prise en compte du vote blanc, si plus de 50% de votes blancs annuler l’élection

–rendre le vote obligatoire ou amende de 20€

-Maintenir le vote non obligatoire

-élire la chambre des députés à mi-mandat présidentiel

-utilisation d’internet pour les votes

-revenir sur le vote majoritaire ou de « Condorcet » vote alternatif

-réduire les mandats des parlementaires

-plafonnement de leurs salaires et avantages : mettre fin aux privilèges  surtout à leur retraite

-modification de la loi ALUR pour éviter de donner des permis de construire dans des zones non constructibles à cause par exemple de problèmes hydrologiques)

-Améliorer la relation et la communication députés/électeurs pour avoir le sentiment qu’ils nous représentent

-Préconiser le vote alternatif au lieu du vote uninominal à 2 tours pour les élections des maires, députés, sénateurs, président

-ne voter que sur un programme

-renouveler la formation des élus formatés que par l’ENA

-Justice : remise en place des travaux d’intérêt général plus contraignants pour les peines et désengorger ainsi les prisons

-Que l’élection présidentielle et celle des députés ne se fassent plus dans la foulée

-Lutter plus effectivement contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale pour récupérer les 100 pillards qui disparaissent aujourd’hui  pour une meilleure politique sociale

-les élus (députés, sénateurs, ministres, présidents (anciens), hauts fonctionnaires perçoivent des salaires et indemnités trop élevées. remboursement des frais limités. Limiter ou supprimer les voitures de fonction, les chauffeurs, les appartements etc

-mieux répartir l’argent des impôts vers les hôpitaux, l’éducation nationale : meilleure répartition des dépenses publiques

– suppression du conseil économique et social

-exiger l’application des rapports de la cours des comptes

-réduction de la dette publique

-lutter contre l’évasion fiscale et remettre ISF

-limiter les commissions, présences dans les commissions de personnes bénévoles

-limiter le cumul des mandats et que l’élu ne touche qu’un salaire (pas de cumul des salaires)

-lutter contre la corruption dans la passation des marchés publics et sanctionner fortement les contrevenants et rapidement

– juger les élus qui ne respectent pas les lois rapidement et ne pas faire « jouer » le temps

-supprimer le nombre important d’Agences (de l’eau,etc) et les élus qui touches des indemnités ne peuvent plus les cumuler avec d’autres indemnités ou les plafonner

-diminuer le nombre de parlementaires (les 2 chambres), limiter les mandats

-Rétablir la banque de France dans son rôle ancien mais sans sortir de l’Euro

-avoir pour l’armée qu’un objectif la Paix et cesser de vendre des armes

-obtenir 25 élèves par classe en primaire

-Doubler le personnel dans les HP et ne pas laisser sortir les gens jugés dangereux sans suivi médical

-redonner ou redéfinir les pouvoirs et les budgets des communes et des interco

-faire une réforme de l’état avec moins de fonctionnaires